Vidéo – Le retour au travail à La Défense (niveau B1)

 

Source du documenthttps://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/la-defense-le-teletravail-continue_3959779.html

Date de publication : 11/05/2020 / Durée de la vidéo : 2’06” / Niveau : B1

 

Le gouvernement français a annoncé un déconfinement progressif du pays à partir du 11 mai. Dans le quartier d’affaires parisien de La Défense, les travailleurs rejoignent peu à peu leurs entreprises respectives et découvrent les nouvelles mesures de sécurité pour faire face au Covid-19.

 

alexandre-l-pw-DFvQh_XM-unsplash

 

Visionnez la vidéo 2 fois puis répondez aux questions : 

  1. Comment les employés se sentent-ils avant de retourner au bureau ce lundi?
  2. Quelles nouvelles règles s’appliquent ?
  3. Combien d’employés sont-ils retournés au travail à la Défense ? 
  4. Pourquoi Audrey Rainal n’a-t-elle pas pu retourner à son bureau ?
  5. Quelles nouvelles règles s’appliquent à la cantine ?

 

Complète les blancs de la transcription du reportage :

Habitué aux salariés …, aux rythmes effrénés, le plus grand quartier d’affaire d’Europe sort du …., tout doucement. Pas de …, pas de …. Ce matin mais au pied de cette … de … étages, …

Le vigile : “Vous patientez … secondes.”

Des … heureux de retrouver le bureau.

Journaliste : “ On se sent comment ce matin ?

Employé : “À fond, à fond, à fond ! La pêche !”

A l’intérieur, prise de température obligatoire.”Température normale”. Et … masques par jour, … si vous prenez les transports en commun. “Welcome back !”

Enjeu pour l’entreprise : faire respecter la … . Pas de salarié côte à côte, ni face-à-face. Ce chef de projet approuve : “Voir des …, même si on peut pas les approcher de trop près, ça fait quand même …” 

Lui, découvre une autre nouveauté, la … du mobilier, une fois par jour :

“C’est un rapport de la … de nettoyage qui m’indique que la désinfection de mon … a été faite. 

Journaliste : “C’est rassurant, ça ?”

Le chef de projet : “Bien sûr “

Un retour au bureau pour … salariés, seulement … % des effectifs.

“Bonjour Audrey, comment vas-tu ?”

Beaucoup restent en télétravail. Parmi eux, cette cadre. Pas de retour prévu avant début juin.

Audrey Rainal : “Les deux écoles, … et … sont fermées pour le moment ou alors un jour par semaine pour la maternelle, donc c’est compliqué pour moi de retourner au travail”.

Dans le tour, c’est au sous-sol que la vie de l’entreprise a le plus changé. Les salariés redécouvrent la … : “Bonjour Monsieur ! Merci de vous désinfecter les mains et de respecter les distances de sécurité !” Un casse-tête sanitaire. Pour limiter les risques, service minimum. “Ben, mettez-moi un peu de légumes verts”. En salle, interdiction de manger trop près de ses collègues. Certains peinent à y croire :

Une employée : “C’est surréaliste en fait. 

Le journaliste : Pourquoi ?

L’employée : Bah écoutez, incroyable ! Regardez, On est quelques-uns, une poignée, avec nos plateaux, avec nos masques !”

Environ … salariés sont venus travailler aujourd’hui à la Défense. Ils sont … en temps normal. 

 

Production orale :

  1. Etes-vous impatient(e) de retourner au bureau ? Pourquoi ?
  2. Quelles mesures vont-elles être prises par votre entreprise ?

 

Transcription complète :

Habitué aux salariés pressés, aux rythmes effrénés, le plus grand quartier d’affaire d’Europe sort du confinement, tout doucement. 

Pas de foule,  pas de cohue Ce matin mais au pied de cette tour de 11 étages, …

Le vigile : “Vous patientez 2 secondes.”

Des cadres heureux de retrouver le bureau.

Journaliste : “ On se sent comment ce matin ?

Employé : “À fond, à fond, à fond ! La pêche !”

A l’intérieur, prise de température. A l’intérieur, prise de température obligatoire.”Température normale”. Et 2 masques par jour, 4 si vous prenez les transports en commun. “Welcome back !”

Enjeu pour l’entreprise : faire respecter la distanciation sociale. Pas de salarié côte à côte, ni face-à-face. Ce chef de projet approuve : “Voir des collègues, même si on peut pas les approcher de trop près, ça fait quand même plaisir.” 

Lui, découvre une autre nouveauté, la désinfection du mobilier, une fois par jour.

Edouard Richard : “C’est un rapport de la  de nettoyage qui m’indique que la désinfection de mon bureau a été faite. 

Journaliste : “C’est rassurant, ça ?”

Le chef de projet : “Bien sûr “

Un retour au bureau pour 250 salariés, seulement 20 % des effectifs.

“Bonjour Audrey, comment vas-tu ?”

Beaucoup restent en télétravail. Parmi eux, cette cadre. Pas de retour prévu avant début juin.

Audrey Rainal : “Les deux écoles, collège et maternelle sont fermées pour le moment ou alors un jour par semaine pour la maternelle, donc c’est compliqué pour moi de retourner au travail”. Dans le tour, c’est au sous-sol que la vie de l’entreprise a le plus changé. Les salariés redécouvrent la cantine : “Bonjour Monsieur ! Merci de vous désinfecter les mains et de respecter les distances de sécurité !” Un casse-tête sanitaire. Pour limiter les risques, service minimum. “Ben, mettez-moi un peu de légumes verts”. En salle, interdiction de manger trop près de ses collègues. Certains peinent à y croire.

Une employée : “C’est surréaliste en fait. 

Le journaliste : Pourquoi ?

L’employée : Bah écoutez, incroyable ! Regardez, On est quelques-uns, une poignée, avec nos plateaux, avec nos masques !”.

Environ 20000 salariés sont venus travailler aujourd’hui à la Défense. Ils sont 180000 en temps normal. 

 

juliezefrench

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top
%d bloggers like this: